SESRIC





Études sur le renforcement de la résilience » Déplacements et migrations forcées

Les 57 pays qui composent l'OCI jouent un rôle central dans le débat mondial sur le déplacement et la migration forcée. Près des deux tiers des migrants déplacés et forcés dans le monde proviennent des pays de l'OCI. En même temps, ces pays accueillent plus de la moitié de tous les réfugiés et demandeurs d'asile dans le monde, dont beaucoup servent simultanément de pays d'origine, de transit et de destination. Les pays de l'OCI assument donc une part de responsabilité considérable pour la protection des personnes déplacées dans le monde.

Au cours de la dernière décennie, de nombreux pays de l'OCI ont connu un nombre élevé de déplacements et de nouveaux flux de réfugiés et de demandeurs d'asile qui ont précipité de nouveaux défis et réponses politiques. Ceci, en fait, a conduit le SESRIC à entreprendre des recherches dans ce domaine pour fournir des informations et des solutions à ces défis nouveaux et émergents. Dans ce contexte, le SESRIC a récemment commencé à mener davantage de recherches axées sur l'examen des causes, des facteurs et des effets du déplacement et de la migration forcée. Le SESRIC présente les résultats de ses recherches dans ce domaine dans des rapports soumis aux différents forums de l'OCI et dans les conférences régionales et internationales.