SESRIC



État de la jeunesse dans les États membres de l'OCI 2020
Date : 04 Décembre 2020

Le rapport « État de la jeunesse dans les États membres de l'OCI 2020 » a été préparé par le SESRIC en coopération avec le Forum de la Coopération Islamique de la Jeunesse (ICYF) comme mandaté par la 4ème session de la Conférence Islamique des Ministres de la Jeunesse et des Sports, tenue à Bakou en avril 2018. Le présent rapport examine la situation des jeunes dans les États membres de l'OCI en vue d'identifier les principaux défis auxquels ils sont confrontés, de comprendre les perspectives qui pourraient aider au développement de la jeunesse et de formuler un ensemble de recommandations politiques au niveau de la coopération nationale et intra-OCI en se concentrant sur les principaux domaines de préoccupation pour le développement durable.

Ce rapport se caractérise par l'utilisation de données primaires provenant de 22 États membres de l'OCI, recueillies dans le cadre de l'enquête de l'OCI sur les jeunes de 2019. En utilisant une combinaison de données primaires et secondaires, la Partie I de ce rapport examine la situation des jeunes dans les États membres de l'OCI dans quatre domaines clés : Développement de l'éducation et des compétences ; emploi et entrepreneuriat ; santé et bien-être ; et participation sociale.

Les jeunes des États membres de l'OCI se trouvent dans une situation défavorable dans tous ces domaines clés, comme en témoignent les faibles taux d'alphabétisation des jeunes (82,3 % contre 91,4 % dans le monde), le taux élevé de chômage des jeunes (13,9 % contre 11,8 % dans le monde), la prévalence des risques sanitaires liés aux dépendances, le manque de sensibilisation aux maladies telles que le VIH/sida, les faibles taux de participation sociale, etc. Ces difficultés résultent d'une combinaison de facteurs sociaux, économiques et culturels qui limitent la participation des jeunes au développement socio-économique de leurs sociétés.

La partie II de ce rapport se concentre sur le renforcement de la participation économique des jeunes dans les États membres de l'OCI. Cela est important car le taux d'inactivité des jeunes dans les États membres de l'OCI était de 61,3% en 2019 - bien plus élevé que la moyenne mondiale (58,6%). La discussion thématique de cette partie vise à comprendre l'importance de la participation économique des jeunes pour le développement et à identifier les facteurs sous-jacents qui conduisent à une participation économique relativement faible des jeunes dans les États membres de l'OCI.

La discussion thématique de la deuxième partie est complétée par une sélection d'exemples de réussite des États membres de l'OCI dans la lutte contre les principales causes de la faible productivité économique des jeunes et le renforcement de la participation économique des jeunes, ainsi que par un ensemble de recommandations politiques à l'attention des décideurs politiques, tant au niveau national qu'au niveau de la coopération de l'OCI.

Ce rapport coïncide avec la pandémie de COVID-19 qui a eu une forte incidence sur l'environnement économique mondial actuel et de graves répercussions sur les jeunes du monde entier. En effet, plus de 338 millions de ces jeunes (âgés de 15 à 24 ans) vivent actuellement dans les États membres de l'OCI et connaissent des niveaux d'incertitude sans précédent quant à leur avenir. Ce rapport peut contribuer à aborder les impacts de COVID-19 sur les jeunes dans les États membres de l'OCI dans les principaux domaines de préoccupation.

Version électronique en ligne

  • Rapport sur l’État de la jeunesse dans les États membres de l'OCI  (Anglais) (Arabe) (Français)