SESRIC

Atelier de renforcement des capacités : Alliance MNT/OMS EMRO

 
Date : 15-16 Août 2016 Lieu : Amman Jordanie

Le Bureau régional pour la Méditerranée orientale (EMRO) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a organisé un atelier de renforcement des capacités, en collaboration avec l'Alliance des maladies non transmissibles (MNT) à Amman, en Jordanie, les 15-16 août 2016. L'atelier a été organisé conformément à la recommandation de la Réunion régionale sur le renforcement des partenariats avec les organisations de la société civile pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles, tenue au Caire, en Égypte, les 1-2 septembre 2015, qui recommande de développer et de donner des ateliers de formation pour le renforcement des capacités des organisations de la société civile dans la région de la Méditerranée orientale pour aider à renforcer les capacités des organisations de la société civile EMRO actives sur les MNT et ceux impliquées dans des alliances émergentes des maladies non transmissibles.

S.E. l’Ambassadeur Musa Kulaklıkaya, Directeur général du SESRIC, a donné un bref aperçu sur la situation des maladies non transmissibles (MNT) dans les pays membres de l'OCI et a souligné le fait que les maladies non transmissibles ont causé 55,3% de tous les décès en 2012 dans les pays de l'OCI. Chaque année des nombres croissant de personnes meurent de maladies non transmissibles dans les pays de l'OCI découlant des facteurs de risque communs tels que le tabac et l'alcool, l'inactivité physique et de manger une alimentation déséquilibrée

Au cours de la Réunion de deux jours, l'atelier de développement des capacités Alliance MNT/OMS EMRO a abordé les thèmes suivants:

  • L'augmentation de la capacité de la société civile des EMR MNT pour l’établissement des alliances efficaces des MNT et l’engagement dans le plaidoyer efficace en MNT;
  • Le Soutien de la création d'alliances nationales efficaces des maladies non transmissibles;
  • Le développement des mécanismes concrets pour une collaboration accrue de la société civile et la coordination entre les EMR, y compris les alliances régionales et/ou sous régionaux des MNT;
  • L’amélioration de la planification nationale et régionale de plaidoyer.