SESRIC

Atelier de remue-méninges sur le Corps médical de l'OCI

 
Date : 17-18 Juillet 2019 Lieu : Ankara Turquie

Dans le cadre du Programme d'action stratégique 2014-2023 pour la santé, le SESRIC, en coordination avec le Secrétariat général de l'OCI, a organisé un ‘atelier de remue-méninges sur le Corps médical de l'OCI’ les 17 et 18 juillet 2019 à Ankara, Turquie, pour discuter du plan opérationnel et des mécanismes de mise en œuvre du Corps médical de l'OCI, qui a été adopté lors de la 6ème Conférence islamique des ministres de la Santé, tenue les 5-7 décembre 2017 à Djeddah, Royaume d'Arabie saoudite.

Ont participé à l'atelier les États membres du Comité de pilotage sur la santé de l'OCI (CPS), notamment la Turquie, le Soudan, l'Indonésie, la Malaisie, le Maroc, l'Ouganda et la Mauritanie. Ont également assisté à la réunion le Secrétariat général de l'OCI, les institutions pertinentes de l'OCI, y compris le SESRIC, la BID et l'ISESCO, ainsi que les organisations non gouvernementales (ONG) travaillant sous les auspices de l'Alliance OCI Ibn Sina des ONG pour la santé, la Fédération des associations médicales islamiques (FIMA), Doctors Worldwide Turquie et le Croissant-Rouge turc.

S.E. M. Nebil Dabur, Directeur général du SESRIC, a souhaité la bienvenue aux délégations et représentants des pays. Dans son allocution de bienvenue, S.E. M. Dabur a mis l'accent sur l'excellente coopération entre le SESRIC et le Secrétariat général de l'OCI dans l'organisation de cet atelier de remue-méninges. Il a fait valoir l'importance du Corps médical de l'OCI et a exprimé l'espoir que l'initiative servira de tremplin pour construire une coalition à long terme entre les acteurs concernés en combinant l'expertise, le savoir-faire, les réseaux et les ressources des pays et organisations qui collaborent. Il a réitéré qu'en tant qu'organe subsidiaire de l'OCI, le SESRIC s'est engagé à faciliter le travail d'identification des besoins des services d'urgence et d'intervention existants de la santé publique, ainsi qu'à organiser des événements pour le renforcement des capacités qui visent à améliorer la qualité des soins et la gouvernance du secteur sanitaire dans les pays membres.

Le représentant du Secrétariat général de l'OCI, M. Abdunur M. Sekindi, a adressé un message aux participants pour le compte de S.E. Dr Yousef Al-Othaimeen, Secrétaire général de l'OCI. Dans son message, S.E. Dr Al-Othaimeen a exhorté toutes les parties prenantes à un effort concerté pour sauver des vies et alléger les souffrances dans les États membres de l'OCI en fournissant des services médicaux de qualité aux communautés non desservies et aux victimes des urgences sanitaires.

Au cours de l'atelier, trois tables rondes ont été organisées sur les questions relatives aux adhésions, à la gouvernance et aux mécanismes de travail du corps médical de l'OCI. Les discussions ont porté sur les principes et les règles d'adhésion, y compris les compétences principales, les rôles et responsabilités des membres potentiels et le cadre organisationnel de l'initiative, l'organe directeur, le secrétariat et les mécanismes de fonctionnement pour les activités à mener dans le cadre de l'initiative du Corps médical de l'OCI. En outre, les participants ont présenté le projet de règlement intérieur du Corps de santé.

Le document final de l'"atelier de remue-méninges sur le corps médical de l'OCI" sera soumis au Comité de pilotage sur la santé pour examen, et à la prochaine Conférence islamique des ministres de la Santé, qui se tiendra en décembre 2019 à Abu Dhabi, Émirats arabes unis.

Le Corps médical de l'OCI servira de plate-forme à toutes les parties prenantes afin de coordonner leurs efforts dans les situations d'urgence sanitaire dans les pays de l'OCI. En offrant une formation et des soins de santé aux populations locales et une aide médicale aux personnes à risque, et en ayant la latitude nécessaire pour répondre rapidement aux situations d’urgences, cette initiative vise à réorienter les systèmes de soins de santé dévastés dans les pays de l’OCI et les aider à recouvrer leur autosuffisance.

Photos