SESRIC

2ème Réunion du Forum d'Action-Échanges de l'OCI

 
Date : 18-19 Octobre 2008 Lieu : Istanbul Turquie

La 2ème Réunion du Forum d'Action-Échanges de l'OCI a été organisée par la bourse des valeurs d'Istanbul de la République de Turquie et s'est assemblé à Istanbul du 18 au 19 octobre 2008 avec la participation des représentants de 17 bourses dans 15 États Membres de l'OCI, Lieux de Stockage Centraux, Établissements de Dégagement et d'Enregistrement de 7 États Membres de l'OCI, le Secrétariat Général de l'OCI, le Centre de Recherches Statistiques, Économiques et sociales et de Formation pour les Pays Islamiques (SESRIC), le Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC), la Banque Islamique de Développement (BID) et l’Office de Coordination du COMCEC. Le Conseil des Représentants de l'Administration des Marchés Financiers et de Privatisation de la Turquie, le Conseil des Services Financiers Islamiques (IFSB), l'Organisation d’Audition et de Comptabilité pour les institutions Islamiques (AAOIFI), l'AEEM de Citibank et du Groupe Islamique d'Indice du Marché de Dow Jones ont également assisté à la Réunion.

La réunion a été ouverte par M. Hüseyin Erkan, Président de la Réunion et Président de la bourse des valeurs d'Istanbul. Accueillant tous les délégués à Istanbul, M. Erkan a rappelé les participants que le forum de bourse des valeurs de l'OCI a été lancé et établi dans le cadre du COMCEC en 2005 en vue d'augmenter la coopération des bourses des États Membres de l'OCI.

Rappelant que le forum a commencé en 2005 avec la participation de 11 bourses de l'OCI et de 7 autres établissements relatifs, M. Erkan a indiqué qu'aujourd'hui la participation de 17 bourses dans 15 États Membres de l'OCI et le nombre croissant de l'OCI et d'autres établissements régionaux relatifs est un indicateur clair sur l'enthousiasme des pays membres pour continuer cette initiative.

Notant le potentiel élevé des bourses dans les États Membres de l'OCI, avec une capitalisation boursière totale de $2.1 trillion et 4.100 compagnies énumérées, M. Erkan a fortement souligné l'importance d'augmenter la coopération des bourses des pays membres, en particulier actuellement où la crise globale de crédit a énormément affecté les marchés financiers.

Au cours des sessions de travail de la Réunion, les participants ont discuté et délibéré sur la diverse questions de coopération technique d’une préoccupation des bourses des pays membres comme sur d'autres questions administratives en vue de augmenter et renforcer les travaux futurs et les activités du forum. En plus des discussions et des commentaires formulés par les représentants des bourses des pays membres, un certain nombre de présentations sur les questions spécifiques ont été également faites par les participants de divers établissements relatifs.

M. Emin Özer, Membre du Conseil de Marchés Financiers de la Turquie, a fait une présentation sur le progrès récent en se qui concerne les marchés financiers turcs et le rôle du Conseil de Marchés Financiers de la Turquie. Face à la crise financière globale, M. Özer a accentué le fait qu'il est en effet très important que les États Membres de l'OCI traitent ce défi financier comme une bonne occasion afin d’augmenter le potentiel et l'intérêt pour les instruments financiers et d'investissement Islamiques sur les marchés régionaux et internationaux. Cette question d’intérêt a été également soulignée par M. Rushdi Siddiqui, le Directeur Global du Groupe Islamique d'Indice du Marché de Dow Jones, qui a argué du fait dans sa présentation que la crise financière a fourni une occasion unique et une fois pour toute d'expliquer les finances islamiques au monde dans son ensemble, d'un point de vue holistique plutôt que religieux.

Dans le même contexte, M. Mohamad Nedal Alchaar, Secrétaire Général de l'Organisation d’Audition et de Comptabilité pour les institutions Islamiques (AAOIFI) a donné une vue d'ensemble et une évaluation des avantages des normes d'AAOIFI, en particulier la titrisation/marché Islamique de Sukuk. Cette présentation a été suivie de la présentation de M. Abdullah Haron, le Secrétaire Général adjoint du Conseil des Services Financiers Islamiques (IFSB), dans laquelle  il a fait une introduction générale sur les concepts, les structures et les statistiques du marché financier Islamique au niveau global et a évoqué les défis en généralisant les instruments Islamiques du marché financier.

D'une part, dans sa présentation, M. Andrew Mulley, émetteur des entretiens et chef d'affaires d'AEEM de Citibank, a visé sur les différentes phases de la crise financière globale précisant qu'une énorme quantité de liquidité s'est déjà écoulée le marché et ce manque de liquidité quitte la pièce pour de nouvelles occasions pour les joueurs du marché. Dans ce contexte, il a présenté des informations générales sur le rôle et les activités des services d'émetteur aux banques globales, avec une référence spéciale aux marchés Islamiques obligataires, soulignant les avantages d'un programme de bon dépositoire pour les Sukuks.

Dans sa présentation, Dr. Emin Çatana, le Président et Directeur Général du règlement de bourse des valeurs d'Istanbul et la Banque de garde (Takasbank), a fait une brève évaluation de l'agitation financière globale basée sur une brève disposition des tendances globales sur les marchés financiers. Il a également décrit les caractéristiques d'un système idéal de règlement de valeurs dans telles circonstances et a souligné l'importance de la coopération d'après-commerce des établissements.

Un ensemble de propositions, des recommandations et des décisions ont été faits à la fin de la Réunion, où le Forum, entre autres, a souligné l'importance de normalisation pour les marchés financiers Islamiques et a invité les autorités réglementaires pour encourager l'identification des normes publiées par les établissements appropriés tels que l'AAOIFI, l’IFSB et l’IIFM. Le forum a décidé que ces établissements soient des membres et des conseillers au forum. Le forum a également décidé que la bourse des valeurs d'Istanbul pour continuer à agir en tant que secrétariat et coordonnateur du forum et a recommandé qu'un forum semblable des autorités réglementaires parmi les marchés financiers devrait être établi.

Le Forum a également décidé de fusionner les deux comités précédents du Forum dans un "Comité de Travail" appelé par comité, qui assumera la tâche d'étudier et de proposer les domaines de la coopération au Forum. Dans la portée du Comité de Travail, quatre groupes de travail ont été établis, à savoir le groupe de travail pour des indices adaptés aux besoins du client, groupe de travail pour les services d’après-commerce, le groupe de travail pour la promotion des marchés financiers Islamiques, et le groupe de travail pour étudier la praticabilité d'un échange de valeurs Islamique.