SESRIC

 
Date : 06-08 Octobre 2008 Lieu : Bakou Azerbaïdjan

Baku, Azerbaijan

La Conférence Islamique des Ministres de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (CIMESRS-4) a tenu sa 4ème Session, à Bakou, sous le patronage supérieur de Son Excellence M. Ilham Aliyev, Président de la République d'Azerbaïdjan, du 6 au 8 octobre 2008 , sur le thème "Apporter le Changement par la Force Scientifique de la Jeunesse". Le but de la Conférence était de présenter une opportunité pour les ministres et les représentants des États Membres de l’OCI afin de discuter de diverses questions importantes concernant l'Enseignement Supérieur et la recherche scientifique dans le monde Islamique et pour évaluer et suivre la mise en œuvre de la stratégie pour le développement de la Science et de la technologie dans les pays Islamiques, approuvée par la 8ème Conférence au Sommet Islamique (Téhéran, décembre 1997) et adopté dans sa version modifiée par la 10ème Conférence au Sommet Islamique (Putrajaya, octobre 2003). Dr. Savas Alpay, le Directeur Général du SESRIC et M. Mehmet Fatih Serenli, le Directeur Intérimaire du Département de la Formation et de Coopération Technique à SESRIC a représenté le Centre à la Session.

La séance publique de la Conférence a été présidée par S.E. M. Elchin Efendiyev, Ministre du Gouvernement d'Azerbaïdjan, avec la Présence de S.E. Mme Fatma Abdullazadeh, Représentante de S.E. M. Ilham Aliyev, président de la République d'Azerbaïdjan, H.E. Dr. Abdulaziz Othman Altwaijri, le Directeur Général d'ISESCO, S.E. Dr. Misir Mardanov, le Ministre de l'Éducation de  la République d'Azerbaïdjan, S.E. Dr. Dato Seri Mohamed Khaled Nourdin, le Ministre de l'Enseignement Supérieur en Malaisie et du Vice-président de la 3ème Session de la Conférence Islamique des Ministres de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, S.E. Dr. Ali Akbar Salehi,  Secrétaire Général adjoint de l’OCI, ensemble avec un certain nombre de ministres de la République d'Azerbaïdjan, des représentants des organisations Islamiques, arabes et internationales, des ambassadeurs des États Membres accrédités à la République d'Azerbaïdjan, et une foule de personnalités éminentes.

Dans son message à la Conférence S.E. le Président aux Membres de Conférence, où il a invité les États membres pour intensifier leurs efforts en vue de stimuler l'échange d'expertise parmi les intellectuels et les disciples, aussi bien que  les universités et les instituts de recherche scientifique dans leurs pays, afin de réaliser les objectifs espérés au cours de la conférence, en particulier l'avancement des compétences scientifiques et de la performance professionnelle des individus, et le développement des capacités techniques des établissements et des structures économiques et sociales dans les États membres de l’OCI. S.E. le président a également exprimé son espoir que la Session courante de la Conférence Islamique contribuera au développement de nouvelles formules pour la coopération et les initiatives pratiques afin de réaliser le développement espéré et accomplir les aspirations communes des peuples musulmans.

S.E. Dr. Abdulaziz Othman Altwaijri, le Directeur Général d'ISESCO, a souligné l'importance des sujets et des projets considérés par la Conférence courante, particulièrement dans un monde se dirigeant vers la globalisation de la connaissance qui commence à partir de la globalisation des programmes d'études aux universités. Dr. Altwaijri a précisé que la Session courante assume des responsabilités particulières sous les défis principaux faisant face au monde Islamique dans de nombreux secteurs entrelacés. Il a souligné que la Conférence prend une importance supplémentaire car on s'attend à ce que des résultats positifs qui augmenteraient l'action Islamique commune dans le secteur de l'Enseignement Supérieur , la recherche scientifique, soient réalisés.

Après, S. E  Dr. Dato Seri Mohamed Khaled Nourdin, le Ministre de l'Enseignement Supérieur en Malaisie, Vice-président de la 3ème Session de la Conférence Islamique des Ministres de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a fait un discours dans lequel il a déclaré que les membres de la Conférence à cette Session courante sont requis de souligner beaucoup plus le rôle de la science et la technologie dans le développement économique, pour orienter la jeunesse dans les États membres vers des professions et des activités scientifiques et les qualifier pour le marché du travail par des programmes de formation de qualité, et pour montrer aux autorités gouvernementales et aux décideurs les manières dont la science peut mieux réaliser les espérances et les besoins de la société aussi bien que les moyens les plus efficace pour augmenter le rôle de la science dans l'accomplissement du développement.

S.E. Dr. Ali Akbar Salehi, le Secrétaire Général adjoint de l’OCI, a délivré le discours du Secrétaire Général de l’OCI. Il a précisé que le monde passe un moment critique et sa population dans son ensemble fait face à de diverses problèmes telles que le changement climatique, la dégradation environnementale, pénurie d'énergie, épidémies, conflits et récemment le fondre des institutions financières. Il a cru que ces défis pourraient seulement être traités par une vision stratégique progressiste qui autoriserait le monde musulman pour les aborder en soutenant son association collectif et action commune. Il a précisé que la croissance sociale et économique émane principalement de la science et de la technologie et l’innovation et que le monde musulman n'a aucun choix mais se consacrer pour amasser la connaissance et pour embrayer la science et la technologie vers leurs buts de développement afin de gagner une position avancée dans le monde entier.

Dr. Savas Alpay, le Directeur Général du Centre, a fait une présentation sur "l’Éducation : Prospectives et Défis dans les Pays Membres de l’OCI" où il a commencé par exprimer sa gratitude et satisfaction au Président, au Gouvernement et au Peuple de la République d'Azerbaïdjan. De même, il a exprimé sa satisfaction du progrès significatif accompli par la plupart des pays membres en ce qui concerne les rapports croissants nets d’inscription dans l'enseignement primaire et secondaire. Il a également souligné que puisque l'établissement d’une économie basée sur la connaissance est l'un des défis principaux relevés par la plupart des pays membres au 21ème siècle, ceci exigerait le fait de développer une culture scientifique qui soutient et encourage les contributions des personnes scientifiques et attache l'importance pour un enseignement supérieur, aussi bien que la mise en œuvre des politiques pour assurer l'enseignement de bonne qualité pour tous au niveau primaire et secondaire.

Il a conclu son adresse en précisant le fait qu'un investissement supérieur dans l'éducation devrait être associé à une croissance économique plus rapide. La plupart des pays membres de l’OCI ont affecté les ressources substantielles pour doper et améliorer leurs systèmes d'enseignemnt, mais ces investissements de l'éducation n'ont pas produit des avantages maximaux pour les individus et les sociétés en raison du manque de la croissance économique relative. Le lien entre les améliorations au niveau et la qualité de l'enseignement et de la croissance économique devrait être fort.

Au cours des sessions plénières, les membres de la Conférence ont chacun présenté leurs rapports sur les efforts déployés par leurs gouvernements dans les domaines se posant au niveau de la Conférence pour l'avancement de l’enseignement Supérieur et  la recherche scientifique dans leurs pays, et l'exploitation des ressources matérielles et techniques disponibles comme les capacités humaines et scientifiques ont dû réaliser la réapparition éducative et scientifique, en conformité avec les politiques nationales et la vision de chaque État membre.

La Conférence a noté les rapports et les rapports rédigés par les États membres et les organisations internationales, par rapport àl’enseignement supérieur et à la recherche scientifique, et les a demandé pour poursuivre leurs efforts en vue de favoriser un enseignement Supérieur et une recherche scientifique, tout en prenant en compte les besoins prioritaires, les politiques générales et les ressources disponibles.

La Conférence a adopté le rapport du Directeur Général sur les efforts d'ISESCO dans le domaine de l’enseignement supérieur  et la recherche scientifique et de la technologie. Elle a également adopté le rapport du quatrième Conseil consultatif pour la mise en œuvre de la stratégie pour la science, la technologie et l'innovation dans les pays Islamiques, et a invité les États membres de remplacer leurs engagements pour provoquer le développement scientifique et technologique, pour l’accorder la priorité dans leurs programmes de développement nationaux et pour assigner au moins 1% de leur PIB à la promotion de la science et de la technologie.

La Conférence a également adopté les économies de transformation basées sur les connaissances dans les pays Islamiques, et le projet de document sur le secteur Islamique de l’enseignement supérieur. Les chefs de la délégation ont décidé de se référer au projet de document sur ‘le Classement des Universités du Monde Islamique aux États Membres’ pour que les Ministres de l’éducation supérieure et de la Recherche Scientifique puisse l'examiner encore plus et pour donner leurs opinions là-dessus. Après avoir suivi la présentation faite par le Secrétaire Général adjoint de l’OCI et les représentants des corps de partenaires dans la mise en œuvre du projet sur "Atlas de l'Innovation dans le Monde Islamique " la Conférence a recommandé le lancement du projet. En outre, la Conférence a adopté la version révisée de la stratégie pour la Science, la Technologie et l'Innovation dans les Pays Islamiques et ses mécanismes de Mise en Œuvre. D'ailleurs, la Conférence a également adopté le projet de proposition pour la création du réseau des femmes scientifiques dans les États Membres de l’OCI.

Pour plus d'information, Veuillez visiter la page Web de la Conférence:

http://www.isesco.org.ma/english/confSpec/MinistresEnseignementSup/2008.php?page=/Home/Specialized%20Conferences