SESRIC

Atelier sur les "Système de Paiements et le Renforcement de Capacité"

 
Date : 26 Septembre 2010 Lieu : Istanbul Turquie

Un atelier d'un jour a été organisé par le SESRIC en coopération avec la Banque Centrale de la République de Turquie sur les "Systèmes de Paiement et du Renforcement de Capacité des Banques Centrales des Pays Membres de l'OCI" le 26 septembre 2010 à Istanbul, Turquie. L'objectif principal de l'atelier était à propos les points de vue et l'échange des expériences  sur les systèmes de paiements dans des Pays Membres de l'OCI et sur les programmes de renforcement de capacité organisés par les banques centrales, aussi bien que pour explorer la possibilité de plus de coopération et de collaboration parmi les banques centrales.

L'atelier a été assisté par les fonctionnaires supérieurs et les experts relatifs des banques centrales des Pays Membres de l'OCI ; à savoir, l'Albanie, l'Algérie, le Bangladesh, le Maroc, la Palestine, l'Arabie Saoudite, le Soudan, le Qatar, la Turquie, l'Ouganda, les Émirats Arabes Unis, et la Banque Centrale des états d'Afrique Occidentale.

L'atelier a été organisé en conformité avec la décision des gouverneurs des banques centrales et des autorités de Monetory des Pays Membres de l'OCI, qui ont déclaré dans le communiqué final adopté lors de la réunion des banques centrales et des autorités monetaires des Etats Membres de l’OCI   tenu à Istanbul en 2009, Turquie, que chaque réunion devrait être précédée par des ateliers et beaucoup de travaux techniques.

L'atelier a intensivement discuté et délibéré sur les questions les plus convenables relatives aux systèmes de paiements et au renforcement de capacité, tel que la praticabilité d'établir un système frontalier efficace de paiements et de règlementation parmi les Pays Membres de l'OCI, l'importance de la coopération sur le fait d’avoir l'opération efficace, le règlement et l'inadvertance des systèmes de paiement dans différents Etats Membres et l'harmonisation des systèmes légaux.

L'atelier a convenu du rôle significatif des systèmes de paiements en maintenant la stabilité financière et en augmentant l'efficacité de la politique monétaire et a exprimé sa volonté pour plus de coopération afin de s’entre-apprendre les instruments de paiement innovateurs. Le besoin de système de paiements plus harmonisé et plus convergé parmi les Pays Membres, la convergence de grands systèmes de banques au système de paiement national, et le fait d’améliorer l'infrastructure des systèmes de paiements existants ont été également soulignés au cours de l'atelier.

L'atelier a également noté les programmes en cours de renforcement de capacité offerts par les banques centrales d'intérêt à d'autres banques centrales pour la participation, et a identifié les secteurs où l'information et la formation pourraient être partagées et échangées. À cet égard, les experts ont soumis à une contrainte sur l'importance de la participation active des banques centrales dans le programme de renforcement de capacité de banques centrales développées et contrôlées par le SESRIC en assortissant les besoins et les capacités de banques centrales par une enquête qui est régulièrement menée.

Présentations