SESRIC

Atelier sur l'intégration des pratiques de la médecine traditionnelle et complémentaire dans le système de santé et les services de santé

 
Date : 18 Avril 2018 Lieu : Istanbul Turquie

Le SESRIC, en collaboration avec le ministère de la Santé de la Turquie, a organisé un atelier sur l'intégration des pratiques de la médecine traditionnelle et complémentaire dans le système de santé et les services de santé le 18 avril 2018, dans la ville historique d'Istanbul, Turquie.

L'atelier s’est tenu en marge du « premier Congrès international de la médecine traditionnelle et complémentaire » organisé par le ministère de la Santé de la Turquie entre le 19 et 22 avril 2018, sous les auspices de la présidence de la République de Turquie, en partenariat technique avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'atelier visait à améliorer l'accès des pays de l'OCI à l'intégration des services de soins de santé de qualité à travers l'intégration de la médecine traditionnelle et complémentaire dans le système moderne de soins de santé des pays de l'OCI, conformément à la Stratégie de médecine traditionnelle 2014-2023 de l'OCI et la SHPA.

L'objectif de la gestion intégrée des systèmes de soins de santé est d'offrir des services qui ne sont pas déconnectés les uns des autres. En d'autres termes, de fournir les bons soins, au bon moment et au bon endroit, de sorte que les gens puissent obtenir les soins dont ils ont besoin, et d'atteindre les résultats souhaités. Cela est largement considéré comme fournissant un rendement supérieur en termes de qualité et de sécurité conséquences de protocoles normalisés et de communication efficaces.

L'intégration de la médecine traditionnelle et complémentaire dans le système de soins de santé moderne aidera à prévenir les abus actuels et d'assurer une application plus efficace des mesures de médecine préventive, ainsi qu'à diminuer les dépenses de santé des pays de l'OCI, comme un mécanisme de soutien.

En outre, cet atelier a été une excellente occasion de promouvoir la coopération intra-OCI et l'échange des connaissances et des meilleures pratiques sur la médecine traditionnelle et complémentaire à travers des activités scientifiques, d'échange d'expériences et la collaboration entre toutes les parties prenantes.

La session d'ouverture du programme a été suivie par S.E. Mme Sümeyye Erdoğan Bayraktar, Vice-présidente de l'Association des femmes et de la démocratie, S.E. le professeur Eyüp Gümüş, Sous-secrétaire du ministère de la Santé de la République de Turquie,  le professeur agrégé Elif Güler Kazancı, Sous-secrétaire du ministère de la Santé, le professeur Alper Cihan, directeur général des Services de santé, et M. Mehmet Fatih Serenli, directeur du Département de la formation et de la coopération technique à SESRIC, ainsi que 22 représentants des États membres de l'OCI.

À l'occasion de la séance d'ouverture, M. Mehmet Fatih Serenli, directeur du Département de la formation et de la coopération technique à SESRIC a lu la déclaration de S.E. Amb. Musa Kulaklıkaya, Directeur général du SESRIC, où il a souligné que le l'intégration de la médecine traditionnelle et complémentaire dans le système de soins de santé moderne aidera à prévenir les abus actuels et d'assurer une application plus efficace des mesures de médecine préventive, ainsi qu'à diminuer les dépenses de santé des pays de l'OCI, comme un mécanisme de soutien. Il a également mentionné que ce tout premier atelier sur la médecine traditionnelle et complémentaire au niveau de l'OCI permettront non seulement un terrain commun pour les participants d'échanger des idées sur l'intégration de la médecine traditionnelle et complémentaire dans les politiques de la santé, la normalisation des praticiens, l'augmentation de la sensibilisation des patients sur cette question mais aussi favorisera la création d’un environnement approprié pour échanger sur diverses expériences et de renforcer la coopération au sein de la communauté de l'OCI.

S.E. Le professeur Eyüp Gümüş, Sous-secrétaire du ministère de la Santé de la République de Turquie a souligné l'augmentation de la demande de services de la médecine traditionnelle et complémentaire et l'importance d'établir un cadre juridique pour réglementer les pratiques de santé dans ce domaine.

En tant qu'invité d'honneur au cours de la séance d'ouverture, S.E. Mme Sümeyye Erdoğan Bayraktar, Vice-présidente de l'Association des femmes et de la démocratie, a souhaité la bienvenue aux participants et a applaudi cette initiative pour la Turquie et les États membres de l'OCI, en tenant compte de la richesse du patrimoine de la médecine traditionnelle et complémentaire tout au long de notre histoire commune.

Après les discours d'ouverture, la réunion s'est poursuivie avec la présentation de M. Qi Zhang, chef de l'unité de la médecine traditionnelle et complémentaire à l'Organisation mondiale de la santé sur « la stratégie de 2014-2023 de la médecine traditionnelle qui complètent de l’OMS »; qui a été suivie par la présentation sur le « Programme d'action stratégique de la santé 2014-2023 » donnée par Fatima Zahra Kamal, spécialiste en coopération technique à SESRIC et la présentation sur « la médecine traditionnelle et complémentaire en vertu de la SHPA 1er domaine thématique : le renforcement du système de santé » donné par le Dr Mehmet Zafer Kalaycı, directeur du Département de la médecine traditionnelle et complémentaire au ministère de la Santé de la Turquie.

Des exposés détaillés sur l'expérience des États membres en matière d'intégration des pratiques de la médecine traditionnelle et complémentaire dans leurs systèmes nationaux de santé et les services de santé. Après un échange de vues, de connaissances et d'expertise entre les participants, l'atelier a formulé des recommandations concrètes sur les voies et moyens pour faciliter l'intégration de la médecine traditionnelle et complémentaire dans les systèmes de santé et les services de santé des États membres de l'OCI.

Documentation:

Présentations:

  • Présentation 1: Stratégie 2014-2023 de la médecine traditionnelle (en anglais)
  • Présentation 2: Programme d’action stratégique sur la santé de l’OCI (SHPA) (en anglais)
  • Présentation 3: La médecine traditionnelle et complémentaire en vertu de la SHPA 1er domaine thématique : « Renforcement du système de santé » (en anglais)

Présentations des pays:

Photos